Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mai 2010 5 28 /05 /mai /2010 15:04

un jour d'inventer l'école !?

Haaaaaarg, il a des jours comme ça, où dès le matin on est sur la brèche.

J'ai râlé (un peu trop) fort ce matin parceque je ne trouvais pas la radio et ne pouvais donc pas l'écouter sous la douche, en plus sous la douche on l'entend pas la radio, qu'importe...

Et puis suis allée inscrire Nino à l'école. Ça fait des mois qu'on en parle, que V appelle partout pour se renseigner où l'inscrire, comment, etc.

Ça fait des jours qu'on envisage toutes les solutions possibles, car non, pour son premier bébé on ne réfléchit pas trop, on le fait c'est tout, et puis des années après on s'entend dire " Non, c'est pas sûr qu'il ait de place votre enfant car il est né en décembre. Vous savez, déjà que les classes sont surchargées, on ne va pas inscrire tous les enfants, sinon ils seraient 40 !" etc, etc

Alors donc, je suis à l'heure, j'ai les papiers dans le sac, et là, "ha mais vous n'avez pas emmenévotre enfant ?" ha bein non, il est à la crèche, il dort là" "ha mais je voulais le voir avec vous, c'est bien marqué, faut lire hein ?, bon attendez là" C'est la première douche froide...

Et alors moi, "mais je vais le chercher, tout de suite si vous voulez..." je devais presque ressembler à Roger Rabbbit qui s'attrape les oreilles en disant "pleeeeeeeease !" "non, non j'ai autre chose à faire, attendez"

Je remplis les papiers, inscrit mon année de naissance plutôt que celle de NIno... mais la secrétaire est douce, souriante et me rassure un peu.

Dans le couloir, je lis les noms des enfants au mur: c'est mixte, ça donne envie, les travaux des enfants sont affichés, c'est colorés et plutôt réussi, je souhaite tellement fort que Nino soit inscrit là !!

Et puis voilà, je rentre dans le bureau de la directrice, elle est moins tendue (ouf), me rassure en me disant que "non ce n'est pas grave que Nino ne soit pas là", "ce n'est pas une marchandise vous savez, c'est important que je le vois" "de toutes façons nous l'inscrirons non pas en fonction de la tête des parents mais en fonction de sa date de naissance", "il reste 4 places" ( ha bein il a des chances... voilà que je me mets à loucher sur la fiche avant moi pour vérifier la date de naissance de l'enfant),

Elle vérifie les papiers et là, Paf, 2ème douche: la facture EDF, elle date de Mars 2009 !!!! P... mais c'est pas possible, bon ni moi, ni V, ni la secrétaire ne l'a vu, mais p.... que ça la fout mal. "je peux vous ramenez une facture à la bonne date tout de suite j'habite à côté, ce sera rapide et le dossier sera complet, ça vous va ? " (deuxième scène à la Roger Rabbit) "oui très bien, vous la donnerez à la secrétaire", OUF ! En 5min j'ai fait l'aller retour !

Elle me lit la fiche d'information. "il faut que votre enfant soit propre" et là je me dis, Nino il FAUT que tu sois propre, oui parceque s'il y a trop de "fuites", hop ils renvoient l'enfant chez les parents pour apprendre ! Et oui, c'est comme ça, "vous comprenez avec 30 enfants par classe, on peut pas gérer..." Bein oui je comprends.

Et notre président, il a eu des gamins, il les a pas mis dans le public, c'est pas possible ! Comment râler contre cette directrice qui ne désire que des enfants identiques ? Nés à la même date, ou presque, tous au même stade, quitte à les brusquer pour acquérir des aptitudes de "grands" ? Elle fait surement de son mieux, pour gérer à la fois les enfants et les enseignants.

Brrrrr, bon en tous cas, maintenant ce sont les parents qui râlent, stressent, s'enguelent et rêvent que tout aille pour le mieux pour leur petit homme.

Histoire à suivre donc....

Devant Roland Garros, la pression redescend...

 

Automne09-9717.JPG Automne09-9719.JPG

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by milie
commenter cet article

commentaires

Juliette 30/05/2010 00:03


Quelle aventure! Encore un an pour nous, mais je redoute... Ce moment-là, ce choix, comme si tout l'avenir professionnel de nos enfants pouvait découler d'une inscription en maternelle.

La propreté, le mois de naissance, a priori on y échappera. Mais les administrations où tu te demandes si t'es pas tombée à la pénitentiaire par erreur, ça on y aura sûrement droit aussi.
Courage!
Vous avez quand la réponse, du coup?

Et Rolland Garros: dépressurisation totale vu le nombre de Français qui restent en lice.

Des bises à toi et à tes hommes